Freko

Freko & Freko

Alors moi le truc qui est super bon pour moi, je vais te le dire en une parole, ça ressemble à un petit déjeuner, ça ressemble à un repas, ça ressemble à …quelque chose d’énorme, c’est un festival de goûts, voilà, c’est dans le palais, ce qui est bon pour moi, c’est le matin, au réveil, c’est mon petit whisky coca, voilà, et c’est Freko qui te parle, voilà, c’est …c’est quelque chose d’énorme, parce que quand t’as la gueule de bois, tu peux prendre ton petit Doliprane, il est bon le petit Doliprane, mais je te jure que c’est vrai que une heure après t’as encore mal à la tête, là, on est entre amis, et tous les amis sont d’accord : le p’tit whisky coca au réveil, y’a rien de meilleur, c’est quelque chose d’énorme !

Freko &  les autres

Y’a quelqu’un qui m’a vraiment inspiré, en plus de ça il m’a sauvé la vie, il m’a fait kiffer, il m’a fait verser des larmes, et il s’appelle Daniel, voilà. C’est Daniel Balavoine. Et obligatoirement on a fait un morceau dans l’album, qui est en dédicace pour lui, c’est une dédicace, c’est un hommage, …on l’aime, on a fait un très beau morceau, et ça s’appelle « Quand on arrive en ville » – quand il l’avait chanté dans Starmania avec Nicoletta, …c’est quelque chose de révolutionnaire, c’est quelque chose de… … voilà, c’est quelque chose d’agressif, …nous on l’a fait un petit peu à notre dièse, hein, on appelle ça à notre dièse… et ce mec là j’aimerais toute ma vie le remercier, j’en ai fait un hommage et… espérons que ça se passe bien …au niveau des droits !

Freko & le monde

Ben alors moi ça va être super simple, regarde, nous on est un groupe, c’est des jeunes de toutes les banlieues de Paris, les gens nous montrent du doigt et ont un petit peur de notre façon d’être, de notre façon d”agir ou quoi que ce soit, c’est vrai qu”on parle fort, bon, …comme les chinois, hein, moi j”ai… mes petites soeurs qui sont chinoises, …mes petites soeurs sont chinoises parce que mon père machin truc, je vais pas te raconter toute ma vie non plus, mais les gens sont un petit peu réticents par rapport à la différence, donc moi maintenant je suis producteur, rappeur, et je rappe aussi, mais je produis les jeunes des cités, des gens qui font peur, soit-disant des jeunes qui font peur, mais je vous jure que c”est vrai, c”est des amours, c”est des amours……ils ont une maman, ils ont un enfant, s”ils ont mon âge ils ont un enfant, c”est…, c”est magnifique… et y”a de l”amour, y”a de l”amour, y”a de l”amour, la musique la plus dangereuse en France, et dans le monde entier, c”est le rap, mais là où il y a le plus d”amour, c’est dans le rap….

Ecrire un commentaire

Vous devez vous connecter pour ajouter un commentaire.

3 begood questions

Comment vous faites-vous du bien ? Qui vous a fait du bien ? Comment faites-vous du bien au monde ?
3 questions pour s'interroger sur sa relation avec soi, avec les autres, et avec le monde.

Tous les Portraits

Participer

Pour rejoindre un atelier, ajouter une définition à la pop wisdom ou répondre aux 3 begood questions, faites-nous part de vos envies ou envoyez directement vos fichiers photo, texte, audio ou vidéo à
contact@begoodproject.org